jeudi 22 juin 2017

Retour en images

Dominique Ludaescher a exposé au Thé des Muses au mois de mai.

Son exposition "Magie de la Nature" faisait la part belle à la nature, à la fois créatrice et sujet, dans tous les cas source d'inspiration et de respect.


Loin des natures mortes auxquelles nous sommes habituées, Dominique Ludaescher nous a emmener à la rencontre d'une nature bien vivante, cette nature qui s'éveille  peu  à  peu  au  printemps,  sous une éclosion de lumières et qui procure un bien-être profond et inaltérable. 

 









Retrouvez son travail et plus d'informations sur le site de l'artiste :
http://www.dominique-ludaescher.com/



mardi 30 mai 2017

Vernissage "Ombres et Lumières" de Marie-Odile Wagner

Jeudi 8 juin dès 19h, 
nous avons le plaisir de vous convier 
au vernissage de l'exposition 
de Marie-Odile Wagner "Ombres et Lumières". 



Noir, Blanc, Silence. La lumière glisse et dévoile ce que l’œil n’avait pas perçu tout d’abord... 
Noirs d’où jaillissent la lumière ou ciels changeants, c’est l’ombre et la lumière qui inspirent aujourd’hui Marie Odile Wagner.



Jeudi 8 juin dès 19h, venez découvrir sa nouvelle exposition de peintures et de gravure, en présence de l'artiste et en musique ! Dès 20h, l'exposition sera accompagnée d'harpe et d'accordéon pour des airs folk du duo Les Mercières.

Une belle soirée en perspective !  

Vernissage le jeudi 8 juin, dès 19h - entrée libre
Animation musicale par Les Mercières dès 20h - entrée libre chapeau

Plus d'informations : 
http://marieodilewagner.free.fr
http://lesmercieres.wixsite.com/lesmercieres


 

vendredi 28 avril 2017

Récolte de printemps à Darjeeling

Alors que le mois de mai arrive, la première récolte de l'année se termine à Darjeeling : la récolte de printemps ou First Flush. 

Sur les contrefort de l'Himalaya, après quelques mois de dormance (sorte d'hibernation dû au manque de soleil), et sous l'effet bénéfique de la chaleur et des pluies printanières, le théier revient à la vie ! C'est justement cet équilibre entre pluie et chaleur qui va déterminer la qualité de la 1ère récolte, souvent considérée comme la plus aromatique et recherchée par les amateurs pour ses notes "vertes" caractéristiques et sa légèreté.



Pour cette première récolte de l'année, les feuilles de théier sont récoltées à partir de la fin mars et jusqu'à début mai, selon le standard de la région : un bourgeons et deux feuilles.
Même si l'on considère que les Darjeeling First Flush sont les plus verts des Darjeeling, il s'agit bien d'un thé noir : après récolte, les feuilles sont flétries afin d'en faire sortir une grande partie de leur teneur en eau, puis oxyder. Ces notes "vertes" sont imputables à un flétrissage et une oxydation plus légères que pour les autres récoltes de Darjeeling (période de mousson entre mai et septembre !), les feuilles étant moins chargées en eau qu'en été et à l'automne.












Le résultat est un mélange de feuilles allant du vert clair au brun, en passant par le vert foncé et des notes argentées pour les bourgeons.
Dans la tasse, on retrouve les caractéristiques du terroir et de la saison : une liqueur orange pâle, légère en bouche et très aromatique. On retrouve effectivement des notes plus caractéristiques de thés verts mais déjà avec un avant goût de ce que le second flush offrira.
La récolte de printemps est celle qui permet le plus aux producteurs d'exprimer leur terroir et leur savoir-faire, la récolte où la diversité et la complexité des différents jardins de Darjeeling est la plus marquée... C'est sûrement pour cela aussi que les connaisseurs l'attente chaque année avec hâte et envie !








Rendez-vous en magasin au courant du mois de mai pour découvrir ce que nous réserve la récolte 2017 et déguster les first flush en qualité primeur !

mercredi 12 avril 2017

Comme un air de printemps

Jeudi 20 avril,
nous avons le plaisir de vous inviter
au concert du duo Quigne 



Le mot ''QUIGNE'' sert, en Mapudungun (langue des indigènes « Araucanos » des Andes du Sud), à désigner le nombre un : symbole d'unité et de rencontre.


A la fois unité et diversité, c'est bien ce qui vous attend lors du concert du jeudi 20 avril : un répertoire sur les traces de différentes cultures (françaises, sud-américaines, ...) emprunt d'une touche de classicisme et de tradition, le tout revisiter à travers leur deux instruments... qui, lorsqu'on les écoute, n'en font plus qu'un ! 
Le duo Quigne c'est Claudia Reggio à la flûte traversière et Aurélie Olivéro à la guitare. 


Aurélie et Claudia se connaissent depuis leurs études au conservatoire de Strasbourg. Depuis 2012, elles ont donné de nombreux concerts en France et en Allemagne.


- Accueil du public dès 19h30
- Petite restauration (tartes salées, tartes sucrées, thé)
- Début du concert à 20h

lundi 3 avril 2017

OXYDACIER

Du 1er au 28 avril, 
Myriam MARTEL 
expose au Thé des Muses 
une série d’œuvres regroupées sous le nom 
d'OXYDACIER.

 
Son travail s'articule principalement autour de plaques d'acier, qu'elle soumet à différents phénomènes extérieurs : intempéries, peinture et parfois même tirages photos. 
Entre oxydation et transfert, chaque plaque est unique et révèle la volonté de l'artiste de mettre en évidence le temps nécessaire aux transformations de la matière.
Deux toiles complètent l'exposition, en réponse immédiate aux plaques les jouxtant.  


De ses origines asiatiques, elle a conservé une attitude contemplative dans son observation de la nature.



Née en 1968 au Viet-Nam, Myriam Martel a suivi une formation artistique à l’École des Beaux arts et Arts appliqués de Metz jusqu’au DNSEP. Elle vit et travaille aujourd'hui à Guebwiller.
Elle a fait quelques expositions personnelles principalement dans le Haut-Rhin :
- Médiathèque de Thann, 2016, 
- Feldbach, 2013, 
- Alkirch, 2011) 
et participé à des expositions collectives en France (Galerie AIDA Strasbourg, 2016, Pont de Roide, 2014, Château de Lussan, 2011, Murbach, 2007 à 2013,… ) et en Allemagne (Steinen, 2013).

Une raison de plus de venir déguster un bon thé en avril dans votre Maison de Thé !

mardi 14 mars 2017

Nouvelles infusions

Depuis le début de l'année, nous avons enrichi notre choix de tisanes grâce à trois nouveaux mélanges aux saveurs bien différentes ! 



- Entre Chien et Loup (Bio)
Infusion à base de fruits et de plantes : églantier, sureau, morceaux de pommes, hibiscus et roobois, enrichi d'arômes naturels de cerise, fruit des bois et cassis. 
Le nez est très doux, agréable et fruité avec une pointe de sucre qui fait penser à un bon miel.
En bouche, le mélange entre les plantes et les fruits s'équilibre : il est très rond (violette ? miel de sapin ?) et à la fois (églantier ? résine ? ).

Une infusion légère et surprenante



- Nuits d'hiver
Fruisane à base d'hibiscus, d'églantier, de fruits séchés, de cannelle et de vanille
A l'ouverture de la boite, on est submergé par les odeurs : des fruits intenses (surtout la cerise) et l'hibiscus. Ce mélange d'odeurs fait penser à un dessert gourmand, un clafouti aux cerise ou un cupcake peut-être ?
En bouche, on retrouve ces parfums et la vanille pour un mélange naturellement sucré et long en bouche. 


Une fruisane gourmande comme un dessert !

- Carnaval à Rio (Bio) 
Fruisane à base de pomme et d'églantier et enrichie d'arômes naturels de fruit de la passion et de fruits exotiques
Un voyage coloré et tropical envahi nos narines ! Les fruits exotiques et l'orange font penser à une sucrerie, un bonbon d'antan. 
En bouche, le voyage n'a pas fini de nous surprendre : on virevolte de la pomme aux fruits exotiques puis à l'orange pour finir sur un goût de pêche très doux. On l'imagine déjà en thé glacé subtil et désaltérant !
Attention toutefois à ne pas laisser le mélange trop infuser : l'orange a tendance à devenir amer. 





Votre programme du mois de Mars !