mercredi 13 mai 2009

Dégustation thés et fromages

Hier soir nous nous sommes retrouvé pour marier les thés et les fromages, tenter de définir des associations, des complémentarités ou des antagonismes, des équilibres et des mises en évidence. L'idée peut paraître saugrenue : associer des thés et des fromages ! Au pays du fromage et du vin, oser le thé, n'est-ce pas un grand écart entre l'Europe Occidentale et l'Extrême-Orient ? Si l'idée semble originale et surprenante, le résultat ne l'est pas moins : on trouve là des duos qui fonctionnent à merveille, l'un venant appuyer l'autre sans l'écraser, permettant de souligner un bouquet aromatique ou une charpente, ou alors atténuant un caractère trop marqué.
La dizaine de participants s'est régalée, dans une ambiance détendue, parfois studieuse, toujours très agréable. Chacun avait à sa disposition une fiche comprenant les noms des produits et leurs origines afin de pouvoir noter remarques et réflexions. Nous avons goûté cinq fromages, en associant à chacun deux thés différents.
Chèvre frais (origine Bourgogne) + Senchayamato (thé vert du Japon) + Gopaldhara oolong récolte de printemps (thé semi-oxydé de Darjeeling, Inde)
Emmenthal (vache, origine Suisse) + Cui Ya "Bourgeon d'Emeraude"(thé vert de Chine) + Suancha (thé semi-oxydé de Thaïlande 20 - 30 %)
Sainte Maure (chèvre, Val de Loire) + Suancha (thé semi-oxydé de Thaïlande 20 - 30 %) + Dian Huong "Colline d'Or"(thé noir de Chine, Yunnan)
Coulommiers (vache, Ile de France) + Dian Huong "Colline d'Or" (thé noir de Chine, Yunnan)+ Khagorijan récolte d'été (thé noir d'Inde, Assam)
Fourme de Montbrison (bleu, vache, Rhône Alpes) + Castelton récolte d'automne (thé noir d'Inde, Darjeeling)
Ce fut un feu d'artifice pour les papilles ! Nous nous sommes régalés autant des fromages que des thés, des commentaires que des appréciations. Chaque thé fut toujours goûté seul, avant le fromage, à l'aide du set senteur (tasse haute + tasse basse), emprunté au gong fu cha. Du pain accompagnait les fromages.
Parmi les meilleurs accords, j'en retenu ceux là :
- Chèvre frais + Gopaldhara oolong : très frais, très fleuri
- Emmenthal + suancha : un festival de notes fleuries et douces
- Sainte Maure + Dian Huong : il faut cette force pour rivaliser avec le fromage, le thé apporte en outre ses splendides arômes de tabac, de terre sèche et de fruits mûrs
- Coulommiers + Khagorijan : pour suivre la puissance du fromage il faut bien l'ardeur de l'Assam
- Fourme de Montbrison + Castelton AF : la palette aromatique du thé s'accorde à merveille avec ce bleu.
S'il fallait choisir entre ces cinq mariages ce serait vraiment difficile. Alors pourquoi choisir ? Tout était excellent. A chacun de donner son avis personnel.

3 commentaires:

Francine a dit…

Billet très intéressant, à l'automne, je dois organiser un repas fromages pour l'anniversaire d'un ami, je m'en inspirerai! Merci.

Le Thé des Muses a dit…

L'idée peut sembler surprenante, mais les mariages sont étonnants. J'ai hâte de lire tes commentaires à ce sujet.

oolong de thailande a dit…

Bonjour,

Il y a des Thes Oolong organique de Thailande sur ce site :

http://membres.lycos.fr/thezehar123/

Merci ;-)